Des élus surpris par les travaux de Beg-Meil

Plus d'informations
il y a 6 mois 3 semaines #181 par glenan
glenan créé le sujet : Des élus surpris par les travaux de Beg-Meil
Des élus surpris par les travaux de Beg-Meil

le 24/11/2016 Ouest France

Mohamed Rihani (PS), comme Vincent Esnault (EELV), ont découvert la nature et le montant des travaux dans nos colonnes.

Nous n'avons pas, et ce malgré notre volonté de travailler avec la majorité pour la défense de l'intérêt général, été consultés, informé et encore moins associé en amont à la réflexion sur l'aménagement du bourg de Beg Meil. Fouesnantaises, Fouesnantais estimez-vous normal que les élus minoritaires, qui ont la légitimité des urnes en soient écartés ?
Est-ce normal que cette opération d'envergure n'ait pas été, d'une manière transparente et démocratique, débattue lors d'un conseil municipal ?

Nous ne voulons pas ici porter de jugement sur le fond du dossier, puisque nous ignorons sa finalité et ses objectifs. 850 000 € dépensés, soit un tiers de notre budget annuel d'équipement, cela méritait un minimum de débat sur son mode de financement, d'autant plus que cette dépense n'avait pas été inscrite au budget 2016. Les débats sont souvent vifs pour 1 000 ou 2 000 € de dépenses et pour 850 000 €, rien ! Apprendre l'opération par la presse, est un déni de démocratie de la part de la majorité. Est-ce le retour à la politique du coup par coup, au gré du vent et des lobbys ? À ce jour, nous attendons la réponse à toutes ces interrogations de la part du premier magistrat que nous n'avons pas manqué d'interpeller par écrit. »

Mohamed Rihani (Fouesnant pour tous)


Pas d'argent pour sécuriser et éclairer les enfants qui attendent le car pour se rendre au collège ou lycée. Pas d'argent pour sécuriser la ressource en eau potable de Fouesnant mais 850 000 € HT de travaux pour embellir Beg Meil.

Des travaux nécessaires mais dont le financement et le coût n'ont jamais été évoqués devant le conseil municipal. Nous n'avons d'ailleurs vu aucun plan, aucun appel d'offres : normal puisque le maire nous en refuse l'accès préférant travailler avec l'autre opposition. La cour des comptes a déjà rappelé à la commune la nécessité de recourir à cette procédure pour corriger le manque de transparence. Mais voilà ce n'est pas l'habitude de notre maire ! »

Vincent Esnault (Fouen en avant)

Please Connexion or Créer un compte to join the conversation.

Temps de génération de la page : 0.164 secondes
Propulsé par Kunena